Show Less
Restricted access

Humaniser le travail

Régimes économiques, régimes politiques et Organisation internationale du travail (1929-1969)

Series:

Ayla Aglan, Olivier Feiertag and Dzovinar Kévonian

Cet ouvrage analyse l’histoire de l’Organisation internationale du travail de 1929 à 1969, période au cours de laquelle le travail humain est marqué par de profondes mutations économiques et politiques. De la crise de 1929 à la fin de la croissance exceptionnelle des années 1950 et 1960, en passant par l’expérience extrême de la Seconde Guerre mondiale, les sociétés mondiales ont été confrontées à l’apogée de l’industrialisation et à la mise en place des totalitarismes puis des démocraties sociales.
Ces évolutions ont renouvelé la question du travail humain dans son double rapport à la liberté et à la contrainte, qu’elle soit de nature technique, économique ou politique : comment humaniser le travail ? Cette question est au cœur de l’expertise et des pratiques de l’OIT. Située à l’intersection des différents régimes économiques et politiques, l’institution internationale définit un projet de société mondiale, propre à restituer le phénomène du travail dans sa dimension véritablement sociale. Cet ouvrage éclaire ce processus en mettant en évidence la réalité proprement transnationale, et donc globale, de l’OIT.