Show Less
Restricted access

La politique linguistique au Cameroun de 1884-1960

Comparaison entre les administrations coloniales allemande, française et britannique et rôle joué par les sociétés missionnaires

Series:

Rudolf Stumpf

La thèse réunit dans un ouvrage compact les attitudes et les agissements des trois puissances coloniales, des missions chrétiennes et des Africains envers une langue vernaculaire dans le Cameroun colonial. Les responsabilités ne sont nullement limitées aux non-Africains. Stumpf essaie de démontrer que les décisions des responsables n'ont jamais été conformes aux doctrines pré-établies. Sans les décisions individuelles des gouverneurs, évêques et secrétaires, on ne peut comprendre la situation linguistique. Ces décisions, par exemple la proposition d'un gouverneur allemand d'introduire le Suaheli, furent le plus souvent sans référence idéologique.