Show Less
Restricted access

Dieu et Leviathan

Mécanique du vivant et stratégies survivalistes dans la théorie de Thomas Hobbes

Series:

Stéphane Gillioz

La problématique religieuse et politico-religieuse dans la pensée de Thomas Hobbes a fait l'objet d'interprétations radicalement divergentes, voire même contradictoires.
A la thèse de l'intégration du théologique dans la logique du système et à celle de la contingence (ou du camouflage), on peut opposer une approche positive qui redonne à la croyance, notamment religieuse, sa véritable dimension politique.
En effet, l'analyse hobbesienne des phénomènes religieux permet de conclure au pluralisme de jure des systèmes de croyance, à leur justification pratique et, dans une moindre mesure, épistémologique. La religion s'inscrit pleinement dans la logique survivaliste, elle est l'artefact archaïque imaginé par l'homme. L'Etat, artefact auxiliaire représentant le contrôle de la mort violente, ne peut en fin de compte que gérer le «délire» religieux en l'intégrant dans sa propre logique, (selon le modèle cybernétique du traitement des informations). La problématique politico-religieuse se résume finalement dans la confrontation de ces deux artefacts, confrontation dont l'issue ne peut se déduire a priori.
Contenu: Politique - Religion - Thomas Hobbes - Anthropologie - Logique épistémique - Cybernétique - Système expert.