Show Less
Restricted access

Madame de Lambert (1647-1733) ou le féminisme moral

Series:

Marie-José Fassiotto

Connue pour son célèbre salon de l'hôtel de Nevers où elle reçut pendant plus de vingt ans (1710-1733) des écrivains, des savants et des artistes - tels Montesquieu, Fontenelle et Marivaux - la Marquise de Lambert jouit aussi en son temps d'une solide réputation littéraire. Représentant un aspect essentiel de la pensée française au début du XVIIIe siècle, elle fut, en outre, une féministe convaincue. Sa pensée féministe, ce- pendant, a été diversement et bien souvent faussement interprétée certains trouvant la Marquise trop tiède dans son féminisme, d'autres allant jusqu'à l'accuser d'antiféminisme même! L'étude détaillée de son essai, Réflexions nouvelles sur les femmes, le plus original et le plus personnel de tous ses écrits, montre, bien au contraire, que Madame de Lambert, mettant directement le monde masculin en accusation, sut passer et s'élever de constatations hardies, de réprimandes et d'accusations vives et manifestes, à de fortes et franches revendications. Et que, ce faisant, elle a bel et bien posé de nouveaux jalons pour la condition féminine.
Contenu: Cette étude comprend cinq parties: «l'introduction», «la situation» qui présente la vie de madame de Lambert et son oeuvre en général, «l'esprit» et «l'amour» qui analysent en détail son essai sur les femmes, et la «conclusion».