Show Less
Restricted access

Le singe à la porte

Vers une théorie de la parodie

Max Vernet

Nietzsche a écrit la phrase dont est tiré le titre de ce recueil: «On cherchait à éveiller le sentiment de la souveraineté de l'homme, en montrant sa naissance divine: ceci est maintenant un chemin interdit; car à sa porte il y a le singe». (Aurore 49) Singe exemplaire, dans son être de mime et dans sa position marginale (hors de la demeure, mais dans le passage), dans sa figure hilarante d'ancêtre et dans son incarnation de la mimésis inhabile, de ce qu'évoque la parodie aux marges de l'assemblée sérieuse des genres littéraires. Voici un recueil qui se veut une exploration aussi large que possible de ce qu'évoque, pour la littérature, la philosophie et l'histoire, la réflexion sur la parodie.
Contenu: M. Deguy, Limitation ou illimitation de l'imitation - L. Hutcheon, Authorized transgression: The Paradox of Parody - P. St.-Pierre, Watt: le sens de la parodie - M. Vernet, Situation de la parodie - A.-M. Houdebine, Parodie et identité - P. Gravel, Parodie et Tragédie: La construction d'un Homme sans quali- tés - Cl. Lefort, Révolution et parodie - M. Riffaterre, Parodie et répétition - C. Thomson, Parody/Genre/Ideology - J.-J. Hamm, Parodie, pastiche: de l'écriture à la lecture - S. Golopentia-Ere- tescu, Parodie, Pastiche et Textualité - Cl. Duchet, Aspects et fonctions de la parodie chez les petits romantiques - A. Montaut, L'Excès et le pas-tout (Pas l'origine: la vérité).