Show Less
Restricted access

Regards sur le passé dans l'Europe des XVIe et XVIIe siècles

Actes du colloque organisé par l'Université de Nancy II (14 au 16 décembre 1995)

Francine Wild

Dans une période de mutation comme les XVIe et XVIIe siècles européens, le passé, qu'il s'agisse de l'Antiquité, de la tradition médiévale ou du passé tout récent, ne peut être indifférent: on le rejette ou on le redécouvre, on l'étudie ou on le mythifie, on y cherche des modèles ou des symboles.
Trente-six chercheurs en langues, littérature, philosophie, histoire de l'art, ont apporté leur contribution à ce colloque. Leurs conclusions, étonnamment convergentes, nous donnent l'image d'une modernité qui cherche son identité dans la mémoire.
Contenu: Exploitation d'une tradition - De la tradition à la modernité: continuité ou rupture - De la tradition à la modernité: évaluations - Archéologie et monuments - Ecriture du passé, sentiment de la durée - La construction de mémoire nationales - La recherche dans le passé d'exemples, modèles, mythes fondateurs.