Show Less
Restricted access

Au nom du père, de Dieu et d'Auschwitz

Regards littéraires sur des questions contemporaines au travers de l'oeuvre d'Élie Wiesel

Vincent Engel

La question du père et de Dieu telle qu'elle se pose après la guerre et les camps nazis est approchée, dans la présente étude, à partir d'un corpus littéraire privilégié: celui d'Élie Wiesel, auteur francophone, juif et prix Nobel de la paix.
Dans un premier temps, cette monographie aborde la question du père, de Dieu et de la Shoah dans une perspective philosophique et psychanalytique. Davantage qu'une question du père, on découvre qu'il s'agit d'une question au père; ce dernier est le lieu du questionnement, où chacun, fils face au père, homme face à Dieu, projette l'angoisse inhérente à sa condition. Toutes les sciences humaines ne sont dès lors qu'une façon d'appréhender cette angoisse, et la littérature est le lieu où certains auteurs développent les questions multiples qui l'accompagnent.
Dans la deuxième partie, ce travail se plonge dans l'oeuvre romanesque d'Élie Wiesel dont ce triple questionnement - Dieu, père et Shoah - est le fondement.