Show Less
Restricted access

Les Juifs et le divorce

Droit, histoire et sociologie du divorce religieux- Préface de Jean Carbonnier

Gabrielle Atlan

Jamais encore le Tribunal Rabbinique du Consistoire de Paris n’avait ouvert ses portes à un chercheur. Au terme de ses investigations, l’auteur est parvenu à constituer une photographie sociologique du divorce religieux au sein de la communauté juive française. Les dossiers mis à sa disposition lui ont permis de mettre au jour la spécificité du divorce juif et d’apporter des informations et des résultats inédits. Accessible au néophyte, cet ouvrage reprend les règles et principes fondamentaux qui régissent le mariage et le divorce dans la Bible et la législation post-biblique. Il aborde aussi l’évolution du statut juridique de la femme juive dans la littérature rabbinique du Moyen Age. Chemin faisant, l’auteur soulève le problème douloureux du déni de geṭ auquel se trouvent confrontées les femmes (‘agunot). A travers la littérature rabbinique et la presse juive, il présente les différentes solutions préconisées par les rabbins de toutes obédiences, depuis l’institution du divorce civil en 1792. L’auteur interroge enfin les sources rabbiniques classiques, Maïmonide en particulier, qui sans équivoque s’insurge contre l’abus de pouvoir des époux récalcitrants au geṭ.
Contenu: Le mariage et le divorce dans la tradition juive – Evolution du statut juridique de la femme dans la législation juive – Le divorce au sein de la communauté juive française – Le pouvoir décisionnaire des rabbins – Compétence des rabbins en matière de droit hébraïque – Les femmes victimes du déni de geṭ – Conflits de lois entre divorce civil et divorce religieux – Attitude des rabbins français à l’apparition du divorce civil – Recours pour convaincre un époux récalcitrant au geṭ – Sociologie du divorce juif – Le problème des enfants adultérins (mamzerim) – Mesures en faveur des ‘agunot – Le mariage libéral – Statut de la femme israélienne dans le divorce – Les Juifs de France.