Show Less
Restricted access

Vie (privée)

Essai sur l’idée de destinée

Pascale Catherine Hummel

La plénitude donnée en partage aux élus, aux justes ou aux saints est un objet d’envie pour les hommes soumis à l’emprise du Malin. Par tous les moyens ils travaillent à la rogner ou à la discréditer. La vie des amis de Dieu ne leur paraît acceptable que diminuée, ou «privée» de ce qui leur assurerait une plénitude inentamée. L’élection se trouve ainsi paradoxalement associée à l’idée de souffrance et d’exclusion. De même que Jésus ne paraît acceptable que crucifié, de même le saint est voué à une souffrance à laquelle le commun des hommes aimerait le cantonner. Le discours ecclésial cautionne l’idée d’une séparation entre la cité terrestre et la cité céleste, quand l’idéal selon Dieu serait la généralisation à tous du Royaume. Ce livre étudie les diverses formes que prend la stratégie de privation visant à tenir les meilleurs à l’écart des joies humaines.
L’auteur aborde des thèmes aussi importants et variés que l’élection et la prédestination, la providence et la fatalité, le déterminisme et la liberté, l’eucharistie et la communion, l’ascèse et le martyre, l’aliénation et la dépossession, ou encore le salut et le consentement. Au fil du développement, le terme d’élu se trouve appliqué aussi bien à des artistes et des penseurs qu’aux hommes de Dieu proprement dits. Cet ouvrage constitue le dernier volet d’un triptyque qui contient déjà La maison et le chemin. Petit essai de philologie théologique, et Trébuchets. Etude sur les notions de pierre de touche et de pierre de scandale.