Show Less
Restricted access

«Les Chemins de la liberté» de Sartre, genèse et écriture (1938-1952)

Préface de Michel Contat

Isabelle Grell

La réalisation des Chemins de la liberté de Sartre s’est étirée sur plus d’une décennie (1938-1952). Ce sont des années chargées pour l’écrivain: il y a eu Munich, la paix perdue, la guerre perdue également, la captivité, l’Occupation, la Résistance frustrante, les batailles acerbes avec les communistes suivies d’un moment de compagnonnage. Cet ouvrage présente l’histoire de la genèse (Entstehungsgeschichte) des Chemins de la liberté. Ce «journal de l’écriture» retrace les étapes fondamentales de la rédaction des quatre tomes, actualise, grâce au manuscrit du Sursis retrouvé, les acquis des Œuvres romanesques publiées en Pléiade et tente pour la première fois, à l’aide des brouillons et des plans disponibles, une reconstitution de La dernière chance, le dernier tome resté inachevé. Il s’agit ici d’éclairer dans quels fonds Sartre puise ses figures et ses intrigues, de retracer concrètement sa mise en texte, de découvrir les méandres de l’écriture romanesque sartrienne, donc de reconstituer une histoire toujours étonnante: celle de ce qui advient entre le moment où l’écrivain entrevoit à l’horizon la première idée de son projet et le moment où, enfin, le texte est offert au public sous forme de livre imprimé – ou non.
Contenu: Portant sur l’imagination, l’écriture et le remaniement de la tétralogie inachevée des Chemins de la liberté (L’âge de raison, Le Sursis, La Mort dans l’âme, Drôle d’amitié, La dernière chance) de Sartre, cet ouvrage croise l’histoire d’un texte et le roman vrai du romancier Jean-Paul Sartre aux prises avec la création et la vie de tous les jours de l’auteur parisien.