Show Less
Restricted access

La population juive des villes d’Europe

Croissance et répartition, 1750-1930

Series:

Laurence Leitenberg

Le Prix Judaïca - Adolphe Neuman 2008 de l’Université de Genève a été attribué à cette étude.
La population juive d’Europe est traditionnellement considérée comme plutôt urbaine. A l’aube du XIX e siècle, la distribution spatiale de cette minorité est encore singulière, caractérisée par une dispersion dans de petites et moyennes localités urbaines ou semi-rurales et une forte présence à l’Est du continent. Dans la seconde moitié du siècle sa convergence vers les grandes villes s’accélère et dépasse progressivement la tendance générale.
Cette étude vise à comprendre et à mesurer l’ampleur de ce processus à l’heure de la grande croissance des villes. Vers quelles villes la population juive va-t-elle se regrouper en particulier ? La répartition spatiale de cette minorité va-t-elle se conformer à l’armature urbaine des différents pays ? Quelles singularités vont subsister au XX e siècle ?
Des données reflétant l’évolution de la population juive de 816 localités avant la Shoah ont été rassemblées pour cette recherche ; elles figurent dans l’annexe du livre. La synthèse des résultats obtenus pour la période 1750 à 1930 offre une vue globale de l’urbanisation de cette minorité. L’analyse des données permet notamment d’envisager le partage de l’Europe en trois grandes régions ; chaque « Europe » ayant ses caractéristiques et modalités d’urbanisation propres.
Contenu : Population juive - villes - urbanisation - minorités - migrations – Croissance de la population juive des villes – Taille et localisation des communautés juives – Statistiques de population juive – Distribution géographique – Population juive des villes par pays et régions : Grande-Bretagne, France et pays germaniques – Modalité de convergence vers les villes – Importance relative de la population juive dans les métropoles – Base de données sur la population juive de 816 localités entre 1750 et 1930.