Show Less
Restricted access

L’Écriture du regard dans la représentation de la passion amoureuse et du désir

Étude comparative d’œuvres choisies de Madame de Lafayette, Rousseau, Stendhal et Duras

Series:

Sandrine Léopold

Cet ouvrage se penche sur le regard comme thème récurrent dans les œuvres suivantes : La Princesse de Clèves, La Nouvelle Héloïse, La Chartreuse de Parme et Le Ravissement de Lol V. Stein. Comment s’explique la place centrale qu’occupe le regard dans les scènes les plus importantes de ces romans d’amour ? C’est d’abord la question du rapport du désir à son objet qui est prise dans cette problématique du voir, et qui se pose ici. En s’appuyant sur une approche qui associe à la théorie psychanalytique, une attention particulière portée à la réalité textuelle du discours, cette étude cherche à montrer la corrélation qui existe entre différentes manières d’explorer le rôle du regard, en tant que partie intégrante de l’amour et du désir, et dont l’enjeu concerne aussi la pratique de l’écriture, dans son lien au désir. L’auteur s’est donc intéressée aux diverses manifestations textuelles du regard et aux fonctions paradigmatiques qui les déterminent, révélatrices d’une forme de narcissisme du regard, en tant que celui-ci a à voir avec la mère, pour soulever finalement le problème de l’identité sexuelle des personnages et toute la question du désir féminin.
Contenu : Séduction et narcissisme : L’Autre comme miroir de soi – Le Regard s’articule suivant la dialectique interne de la passion – Objet voilé du désir et fonction transgressive du regard – Interactions du regard, de la parole et de l’écriture.