Show Less
Restricted access

Marguerite Duras ou l’écriture du devenir

Series:

Myriem El Maizi

Cet ouvrage présente une étude de la problématique du temps dans les écrits de Marguerite Duras. Souvent définie par la critique comme une écriture de l’instant, l’écriture durassienne a jusqu’ici été interprétée comme l’expression d’un désillusionnement politique et existentiel de l’écrivain. Ce travail s’inscrit contre cette interprétation qui passe sous silence le drame qui anime l’œuvre, un drame où se négocie le message de Duras face au tragique de l’existence et de l’Histoire. À travers l’analyse détaillée de textes publiés et de manuscrits de l’écrivain, cette étude fait interagir plusieurs approches critiques afin de rendre compte des contradictions qui déchirent l’œuvre et de démontrer comment la pensée durassienne du temps se caractérise, en définitive, comme une pensée du devenir. Articulant diverses conjugaisons de la dialectique stase/mouvement, la métaphysique du devenir à l’œuvre dans les écrits de Duras se révèle alors inséparable d’une poétique du devenir qui fonde aussi bien le lyrisme que l’acte d’écriture durassiens.
Contenu : Métaphysique du devenir : La question de l’Histoire - Dialectiques spatio-temporelles - Dialectique état/devenir – Poétique du devenir : Chants et devenir - L’exil de la parole - Une écriture en devenir.