Show Less
Restricted access

Georges Pompidou et les institutions de la Ve République

Series:

Gilles Le Béguec and Frédéric Turpin

Georges Pompidou n’appartient pas au panthéon des fondateurs de régime et n’occupe donc pas une place de choix dans l’histoire constitutionnelle de la France. Pourtant, succéder au très charismatique fondateur de la V e République, Charles de Gaulle, était un véritable défi.
En accédant à la présidence de la République en 1969, le gaulliste Georges Pompidou entendait assumer pleinement l’héritage constitutionnel du général de Gaulle et l’enraciner dans la tradition politique française. Mais il savait également qu’il devrait l’adapter aux temps nouveaux et qu’il lui faudrait opérer en ce sens ce que Jean Charlot qualifiait de passage du « gaullisme héroïque et gaullien au gaullisme quotidien et pompidolien ».
Les ajustements apportés à la pratique des institutions par le second Président de la V e République furent aussi largement tributaires de sa personnalité et de sa science politique, et au premier chef de son expérience de Premier ministre du général de Gaulle, pendant plus de six ans. « Car, en définitive – écrivait Georges Pompidou –, les institutions sont ce que les hommes les font ».
En mettant en lumière et en commentant une sélection unique d’écrits, de discours et d’interviews de Georges Pompidou de 1962 à 1974, cet ouvrage retrace avec précision la conception et la pratique des institutions de ce dernier, de Matignon à l’Élysée.
Contenu : Georges Pompidou – Charles de Gaulle – Ve République – Vie politique – Institutions – Président de la République – Premier ministre – Parlement – Dissolution.