Show Less
Restricted access

Georges Pompidou, une certaine idée de la modernité agricole et rurale

Series:

Gilbert Noël and Émilie Willaert

Les années Pompidou (1962-1974) sont celles de la « révolution silencieuse » (M. Debatisse) et du lancement de la Politique agricole commune (PAC). La France décide de relever un défi multiforme – économique, social et politique – et de miser sur la constitution d’un Marché commun agricole dans l’intérêt de ses producteurs et de l’économie générale.
Georges Pompidou participe activement à ce mouvement. La modernisation de l’agriculture, la rénovation rurale et la concertation avec les organisations professionnelles sont ses trois principales préoccupations. Il s’évertue à les faire prévaloir de manière pragmatique. Premier ministre, il est responsable de la mise en œuvre des lois d’orientation agricole de 1960 et 1962 et de la défense des intérêts de la France à Bruxelles. Président de la République, il s’efforce de compléter des acquis en impulsant une approche nationale de cohésion territoriale. Et il manifeste sa volonté de maintenir des liens étroits avec les représentants de la profession.
Cet ouvrage rassemble des matériaux – principalement des textes de discours et des archives issues du fonds de la présidence de la République de Georges Pompidou – qui permettent d’analyser le contenu et la stratégie de Georges Pompidou sur la question agricole et rurale française placée dans un contexte international. Un classement thématique et chronologique commenté des documents ainsi que des annexes, fournissent des éléments complémentaires pour l’étude de l’histoire de la France rurale et de la position de la France dans le processus d’élaboration de la PAC au cours de cette période.