Show Less
Restricted access

Les régionalismes en Bretagne

La région et l’État (1950-2000)

Series:

Yann Fournis

Plus dynamique que jamais, le régionalisme en Bretagne invite à interroger les analyses actuelles sur la recomposition ascendante des territoires en Europe. Les mobilisations régionales contribuent en effet à institutionnaliser un ordre territorial propre face au retrait de l’État et à l’internationalisation des marchés. Pourtant, leurs formes spécifiques sont mal expliquées par les modèles d’interprétation du néo-régionalisme ou du néo-localisme.
Pour évaluer en rigueur cette recomposition, cet ouvrage privilégie une analyse longitudinale des mécanismes d’institutionnalisation dans trois secteurs du territoire régional : la culture, la politique et l’économie. Il s’attache à nuancer l’homogénéité apparente du « régionalisme » au profit de la diversité des trajectoires de chaque type de mobilisation régionaliste.
Parallèlement, cet ouvrage solide envisage leur combinaison synchronique selon un cadre d’analyse propre, qui fonde la construction d’un ordre territorial sur une forte capacité de mobilisation en présence d’un État englobant puissant.
Contenu : La construction d’un ordre politique régional : néo-régionalisme et gouvernance territoriale en Europe – Le territoire du néo-institutionnalisme, entre institutions politiques et actions collectives – La construction de l’identité territoriale par les mobilisations régionalistes et nationalistes en Bretagne – Collectivités locales, politiques de développement régional et aménagement du territoire en France – Socio-histoire des territoires locaux et sociologie politique des élites locales.