Show Less
Restricted access

Constructions identitaires et dynamiques politiques

Series:

Lucy Baugnet

Cette publication présente des travaux originaux aux assises théoriques et méthodologiques assurées, de chercheurs issus de différents champs disciplinaires en sciences humaines et sociales: psychologie sociale, sociologie, anthropologie, politologie et linguistique.
Ceux-ci étudient, depuis leur discipline, l’articulation entre les constructions identitaires et les dynamiques politiques. Ils démontrent la liaison indissoluble en la matière de l’individuel et du collectif ainsi que la nature intrinsèquement politique des phénomènes identitaires.
L’étude des rapports complexes entre identités, représentations sociales et liens sociaux est dès lors l’objet de plusieurs types de questionnement qui ouvrent des perspectives intéressantes. Elle renvoie aux questions relatives au statut symbolique et discursif de l’identité, aux positionnements socio-politiques, aux systèmes à la fois sociaux et cognitifs de représentations sociales et d’idéologie, en un mot aux relations entre modes d’organisation psychologique et modes d’organisation sociale et politique.
À partir de ces participations spécifiques permettant d’en explorer la complexité s’opèrent une jonction et une réflexion commune fournissant un contenu riche heuristique à ce terrain qui restait, relativement à d’autres, peu balisé au carrefour des identités et du politique.
Contenu: Jacqueline Barus-Michel: Identité citoyenne, identité impossible? – Margarita Sanchez-Mazas: Représentations sociales et processus d’exclusion: paradoxes et dilemmes de la citoyenneté – Dominique Cochart-Coste: Les chemins politiques des femmes: citoyennetés privées et publiques – Bernard Gaffié: Différenciation politico-idéologique et explications des faits sociaux: exemple de la délinquance – Pierre Mannoni: Le terrorisme comme processus d’identité socio-politique – Abel Kouvouama: La production religieuse d’une identité politique – Alexandre Dorna: Le populisme: l’état de la question – Nikos Kalampalikis: Ruptures politiques, ruptures identitaires: un cas dans les Balkans – Béatrice Madiot/Janis Mihailov: Identité nationale et identité supranationale: la Lettonie – Lucy Baugnet: Quel ancrage aux représentations d’Européen? – Françoise Subileau: Etre militant socialiste: une identité partisane incertaine? – Josette Lefevre: De l’univers lexical de travailleurs à celui de salariés. La CFDT de 1970 à 1998: évolution d’un parcours identitaire – Anne-Marie Hetzel: Les mots, miroirs de l’identité? Chronique linguistique – Odile Camus: De la reproduction idéologique à l’autonomie: une perspective pragmatique.