Show Less
Restricted access

Berlin en musée

Changements sociopolitiques et usages du patrimoine

Series:

Véronique Charléty

Le musée, trop souvent perçu comme un bâtiment ayant pour seule fonction de valoriser une collection dans une stratégie de conservation, est devenu aujourd’hui une vitrine politico-culturelle. S’inscrivant dans différents processus historiographiques, et dans des mécanismes de recompositions sociales et politiques multiples, l’étude de ce que l’on nomme ici le champ muséal introduit une perception nouvelle de l’espace public. La réflexion du présent ouvrage porte sur les incessantes mutations de ce champ à Berlin – et de manière plus générale en Allemagne – témoignant des besoins en histoire et en récits susceptibles de nourrir les imaginaires sociaux. Les correspondances entre les modes de construction des identités sociales et les évolutions politiques locales, tout comme le jeu de ceux-ci avec les orientations et les investissements culturels nationaux, témoignent, en effet, des interrogations et des évolutions nées de l’histoire allemande. Les petits centres culturels, les musées de quartier ou les musées de société sont conçus par et pour la communauté dans laquelle ils sont immergés. Aussi, aux côtés d’importantes structures fédératives et fonctionnelles s’appuyant sur de grandes expositions très médiatisées, s’imposent des musées aux profils singuliers, au service d’un territoire, d’un public, d’une mémoire. Le musée devient, dès lors, l’associé indispensable d’une politique identitaire réussie.
Contenu: Usages politico-culturels du musée – Usages politico-culturels du patrimoine – Examen des processus de redistribution du pouvoir et de la représentation à travers le cas des musées d’histoire locale – Les musées d’histoire locale comme laboratoires pertinents pour analyser les rencontres, les heurts et les échanges entre différentes dynamiques sociales.