Show Less
Restricted access

Les Affaires étrangères au temps de Richelieu

Le secrétariat d’État, les agents diplomatiques (1624-1642)

Series:

Madeleine Haehl

Le règne de Louis XIII marque une étape essentielle dans l’histoire des institutions diplomatiques.
La consolidation du département des Affaires étrangères créé en 1589 par Henri III, l’impulsion donnée par Richelieu à la diplomatie, donnent une dimension nouvelle aux « Affaires du dehors » et la cohérence nécessaire à une politique étrangère ambitieuse.
Le secrétaire d’État, aidé de quelques commis, assure la liaison entre le pouvoir et le réseau des ambassadeurs, envoyés et résidents, présents dans toute l’Europe. De la régularité et de la pertinence des informations échangées dépend l’efficacité de la politique royale.
La correspondance diplomatique, témoin privilégié de la vie de ceux qui se dévouent au service du roi, révèle la subtilité des relations entre Louis XIII et Richelieu qui décident « à deux voix » du destin du royaume à l’heure de l’affrontement avec l’Espagne.
Les archives du ministère des Affaires étrangères et les papiers d’État de Richelieu sont la source de cette étude qui reprend et prolonge la thèse de doctorat d’histoire du droit et des institutions soutenue par l’auteur.
Contenu : L’Esprit de l’Institution – Le cadre institutionnel : le Règlement entre les secrétaires d’État du 11 mars 1626 – Le secrétaire d’État des Affaires étrangères et ses attributions – Les différents secrétaires d’État chargés des Affaires étrangères de 1624 à 1642 – Les Commis des Affaires étrangères – Les agents diplomatiques.