Show Less
Restricted access

La mondialisation contre le développement durable ?

Series:

Géraldine Froger

La mondialisation et le développement durable font l’objet de débats ardents. De manière inédite en France, cet ouvrage fait le point sur l’étude des relations entre les processus de mondialisation et les discours et pratiques du développement durable, avec une attention toute particulière accordée aux pays en développement.
La mondialisation et le développement durable imposent-ils une analyse renouvelée, voire une remise en cause, des théories du développement ? Les régulations pour un développement durable dans les économies en développement sont-elles des symptômes d’une mondialisation arrangée servant une économie libérale, ou sont-elles à l’origine de l’expression de « nouvelles » formes de développement qui s’insèrent dans les interstices de la mondialisation ?
Les auteurs de cet ouvrage dressent un tableau, nuancé et multidisciplinaire, de l’étude des complémentarités et/ou des contradictions entre la mondialisation, le développement et l’environnement, et analysent de manière critique des stratégies et pratiques de développement durable ainsi que les modalités de gouvernance dans les économies en développement en général et à Madagascar en particulier.
Contenu : Géraldine Froger : Mondialisation et développement durable : enjeux et ambiguïtés (introduction générale) – Jean-Pierre Revéret : Introduction à la première partie – Philippe Hugon : Le renouveau de l’économie du développement dans un contexte de mondialisation – Stéphanie Treillet : Périphérie mondialisée, périphérie marginalisée : le cas de l’Amérique latine – Bruno Kestemont/Lise Frendo/Edwin Zaccaï : Impacts sur l’environnement de l’Europe de l’Ouest et de l’Afrique de l’Ouest : essai de comparaison sur la base d’indicateurs – Hubert Gérardin/Jacques Poirot : Pour promouvoir le développement durable, l’intégration régionale constitue-t-elle un rempart contre les excès de la mondialisation ? – Olivier Petit : Introduction à la deuxième partie – Jérôme Ballet/Roland Guillon : De l’ajustement au capital social : quelle gouvernance face à la mondialisation ? – Frédéric Lapeyre : Mondialisation, néo-modernisation et « devenirs » : un autre regard sur les pratiques populaires – Karen Bähr Caballero/Florence Degavre : Reproduction contre accumulation : pour une nouvelle intégration des problématiques « femmes » et « développement » – Marc Hufty/Patrick Bottazi : Peuples indigènes et citoyenneté en Amérique latine : entre adaptation et résistance à l’ordre mondial – Luisa Sciandra : Le service universel dans les pays en développement : aspects critiques de la participation du secteur privé à la gestion de la ressource en eau – Florence Galletti : Introduction à la troisième partie – Frank Muttenzer : Fiscalité, corruption et culture de « l’État forestier » à Madagascar – Jean-Patrick Ranjatson : Les situations foncières de colonisation agraire de la forêt de Madagascar : du pluralisme du discours normatif au syncrétisme du droit de la pratique – Djohary Andrianambinina/Géraldine Froger : L’écotourisme, facteur de développement durable dans un contexte de mondialisation ? Le cas de Madagascar.