Show Less
Restricted access

Vivre en banlieue

Une comparaison France / Canada

Series:

Serge Jaumain and Nathalie Lemarchand

Un peu partout dans le monde, notamment en Europe et en Amérique du Nord, la croissance dite « urbaine » se fait aujourd’hui par « la banlieue » qui, en termes d’espace vécu, doit se conjuguer au pluriel. Cet ouvrage s’interroge donc, dans une perspective interdisciplinaire, sur ce que signifie concrètement la vie en banlieues. Les auteurs, européens et canadiens, ont choisi de croiser leurs regards et leurs approches pour dépasser des stéréotypes devenus par accoutumance des archétypes de la banlieue : un espace conformiste de la classe moyenne en Amérique du Nord versus un espace marginal et marginalisé en Europe ; un havre paisible pour la vie familiale versus un lieu de transgression pour les jeunes en rupture avec l’éducation familiale. La réalité dépasse ces fictions urbaines : les travaux les plus récents montrent l’existence de sortes de prototypes de l’urbanité en banlieue. On pourrait presque parler de « banlieusité »…
Contenu : Serge Jaumain/Nathalie Lemarchand : Introduction. Les chercheurs : acteurs de la réflexion pour une nouvelle politique des banlieues – Hervé Vieillard-Baron : La construction de l’imaginaire banlieusard français. Entre légende noire et légende dorée – Christine Romero : Pratiques et représentations spatiales des jeunes résidant en banlieue – Daniel Gill : Modes de vie et modes d’habiter. La banlieue québécoise, un modèle de moins en moins adapté mais toujours en expansion – Nicolas Luxembourg : La mobilité des personnes âgées en banlieue pavillonnaire. Regards croisés France-Québec – Annick Germain/Nevena Mitropolitska : Deux Montréal dans un ou le non-étalement de l’immigration – Hélène Harter : La suburbanisation à Ottawa : une approche historique – François Hulbert : Construction et déconstruction géopolitiques des banlieues en France et au Canada – Francine Adam : Des banlieues sans nom au Québec – Nicolas Douay : L’intégration des banlieues dans une dynamique métropolitaine. Le cas de Marseille et Montréal – Richard Desnoilles : Mérignac et Sainte-Foy, villes majeures de banlieue de Bordeaux et Québec. Perspectives identitaires – Sophie Gunther-Porcarelli : Des banlieues, des cafés et des hommes (à travers l’exemple de Lyon).