Show Less
Restricted access

L’histoire à l’épreuve de la diversité culturelle

Series:

Francois Charbonneau and Martin Nadeau

Ce livre constitue une réflexion sur les défis que posent la diversité culturelle et le pluralisme à l’enseignement de l’histoire. Étant donné que le développement des sociétés pluralistes ou plurinationales tend à l’émergence d’un paradigme historiographique saisi diversement à partir des termes du cosmopolitisme, du postnationalisme, du transnationalisme, ou encore par la revendication d’une histoire dite « consensuelle », « conviviale » ou « rassembleuse », comment articuler la reconnaissance du pluralisme des sociétés actuelles sans récuser les fondements mémoriels de cultures substantielles ? L’accueil de la diversité culturelle au sein de la discipline historique se fait-il dans la perspective d’une fondation plus cohérente d’un vivre ensemble cosmopolite ou bien dans celle d’une juxtaposition hétéroclite d’individus issus d’horizons différents ? L’évincement préconisé de l’État-nation comme principe narratif dominant de l’historiographie, ou comme métaphore structurante, entraîne-t-il celui du politique ? Voici quelques-unes des questions fondamentales soulevées dans cet ouvrage.
Contenu : François Charbonneau/Martin Nadeau : Introduction – Martin Nadeau : La postnationalité en histoire. Mise en contexte – Stéphane Vibert : La dialectique de la mémoire et de l’oubli. L’indépassable récit national – Frédéric Boily : De l’histoire nationale à l’histoire postnationale. Défis théoriques – Michel Sarra-Bournet : Le difficile atterrissage de la réforme de l’enseignement de l’histoire du Québec au secondaire – Charles-Philippe Courtois : Histoire, identité et démocratie – François Charbonneau : Aux larmes, citoyens ! Quelques réflexions sur le nouveau programme d’histoire et d’éducation à la citoyenneté – Mathieu Bock-Côté : Le masochisme mémoriel. Considérations sur la mauvaise conscience et l’impuissance politique des sociétés occidentales – Guillaume Rousseau : Les changements de paradigmes interprétatifs en fonction des valeurs contemporaines. Le cas des Rébellions de 1837-1838 dans l’historiographie québécoise – Magdalena Dembinska : Communauté partagée, non pas cosmopolite. Rapprochement des mémoires collectives en Europe centrale et de l’Est – Michel Seymour : Postface – Michel Sarra-Bournet : Bibliographie des textes publiés dans la foulée de l’annonce du nouveau programme d’histoire au Québec (2006-2007).