Show Less
Restricted access

Canons énigmes et hiéroglyphes musicaux dans l’Italie du 17e siècle

Series:

Laurence Wuidar

Comment saisir les reflets sonores de la philosophie hermétique de la Renaissance et les traductions musicales du mode de pensée hiéroglyphique et emblématique ? Au 17 e siècle, cœur des changements épistémologiques, des révolutions scientifiques aux évolutions stylistiques et esthétiques, le canon énigme, alliant aux partitions énigmatiques tantôt des poésies cryptées, tantôt des images religieuses ou labyrinthiques, est à la fois le réceptacle d’idées, d’idéologies et de symboles, et le lieu musical où les compositeurs se font théologiens, herméneutes et exégètes. La science musicale du contrepoint et la fascination des combinatoires infinies se conjuguent en des formes d’art total où dialoguent texte, musique et image. Le corpus rassemblé éclaire la face obscure de la musique baroque à un moment précis de l’histoire où la société des compositeurs et des théoriciens musicaux élabore des codes signifiants dans lesquels se cachent les symboles, les sens et l’essence d’une philosophie musicale sacrée.
Contenu : Les canons du monde : Emblème de l’univers - Devises cryptées - Déclarations des signes et insignes d’autorité – Les canons et sceaux sacrés : Invocations canoniques aux médiateurs célestes - L’Énigme au cœur de San Pietro – Hermétisme et herméneutique musicale : Les prières énigmatiques de Pier Francesco Valentini - Romano Micheli : ésotérisme musical et exégèse - Les Geroglifici musicali de Lodovico Zacconi.