Show Less
Restricted access

Les États-Unis et l’unification monétaire de l’Europe

Series:

Dimitri Grygowski

La monnaie unique est l’une des politiques communes les plus abouties de l’Union européenne. Mais l’unification monétaire n’intéresse-t-elle que l’Europe ? Mieux, en créant l’euro, l’Union européenne n’ambitionnait-elle pas de promouvoir un compétiteur, voire un alter ego, du dollar ? L’objectif de cet ouvrage n’est pas de retracer la genèse de la monnaie unique, mais bien de rechercher comment les États-Unis ont appréhendé l’élaboration de cette politique dans le domaine économique et monétaire.
Le rôle des États-Unis dans le processus d’unification monétaire a, en effet, été déterminant. Les analyses des jeux d’acteurs entre les différentes administrations fédérales, en particulier le Département d’État, le Département du Trésor, la Réserve Fédérale mettent en évidence comment les perceptions successives du projet européen sont conditionnées par les évolutions plus générales des politiques de sécurité dans le contexte changeant de la guerre froide mais aussi par les logiques autrement plus réelles des relations commerciales entre l’Europe et les États-Unis.
Contenu : L’Amérique dans l’histoire de l’unification monétaire européenne – Les sources de l’unification monétaire européenne – La montée des dissidences, les enjeux de la réévaluation de la politique à l’égard de l’Europe unie – Les débuts de l’unification monétaire européenne dans un ordre international bouleversé – La coopération monétaire européenne d’un régime de change à l’autre – La stratégie américaine face aux négociations du Système monétaire européen (SME) de Florence à Bonn – La stratégie américaine face aux négociations du SME, conflits et enjeux – Le SME à l’épreuve du catéchisme néo-libéral américain – Safe heaven dollar, Eurosclerosis, Eurofortress : les variations du discours américain – Les États-Unis et le bond en avant de Maastricht – Épilogue : la longue marche vers la monnaie unique.