Show Less
Restricted access

Modèles syntaxiques

La syntaxe à l’aube du XXIe siècle

Series:

Dan van Raemdonck

La linguistique française fourmille d’approches syntaxiques diverses. Ces trente dernières années, la contestation de la limite phrastique s’est développée sur plusieurs plans, du fait de la difficulté de la définition de l’unité et de l’irruption de l’oral et des dimensions énonciatives et pragmatiques. Cela a conduit à l’élaboration, à côté de la morphosyntaxe traditionnelle, des linguistiques du texte et du discours, des linguistiques de l’énonciation, ainsi que d’une syntaxe trans-phrastique – la macro-syntaxe –, qui visent à répondre aux apories héritées du modèle traditionnel – réduit dès lors au statut de « micro- ».
Le colloque (« Modèles syntaxiques », Bruxelles, mars 2003), et l’ouvrage qui en est tiré, font le point sur les recherches en syntaxe à l’aube du XXI e siècle, en prenant le temps de la (re)découverte des modèles dans lesquels les syntacticiens d’aujourd’hui puisent leurs outils d’analyse. Le format proposé était le suivant : à partir d’un bref corpus oral et écrit, les conférenciers, que l’on a choisis représentatifs de différentes approches, devaient chacun déterminer une question à traiter, introduire le modèle utilisé et y inscrire leur analyse. Cela a débouché, au final, sur un colloque de dialogue, dont cet ouvrage se veut le reflet.
Le responsable de la publication : Dan Van Raemdonck, docteur en Philosophie et Lettres de l’Université Libre de Bruxelles, est professeur de linguistique française à l’Université Libre de Bruxelles et à la Vrije Universiteit Brussel. Ses recherches portent sur la syntaxe de la phrase française.