Show Less
Restricted access

Pour une philosophie de l'opinion et de la citoyenneté

Essai européen de mémoire et de stratégie sophistiques

Series:

Henri Wibault

Les questions planétaires sont notre quotidien. Les Européens seront-ils capables de mettre en oeuvre la vaste contrat social de construction politique du monde si souvent évoqué aujourd'hui dans le cadre des Nations Unies? Pour l'auteur, cette perspective doit être préparée par une reconsidération de l'histoire de l'identitl'histoire de l'identité européenne dans sa manifestation la plus spécifique: la philosophie. Tandis que la démocratie et les principes d'une société d'opinion ne sont pas en faveur chez Platon, Hegel ou Nietzsche, le sophiste Protagoras en revanche doit être considéré comme celui qui expliquait déjà la naissance des communautés politiques en termes de contrat et d'accord.
A partir de cette émergence de la première démocratie de l'histoire, l'auteur nous invite à une relecture de la philosophie en gardant à l'esprit que toute parole a un lieu et que les hérédités culturelles conditionnent la réception des idées nouvelles.
Ce livre, dont la bibliographie est spécialement ouverte sur les mondes allemand et anglo-saxon, approfondit les perspectives culturelles dans lesquelles doit s'inscrire l'action d'une démocratie volontaire et en particulier de la construction européenne.
Contenu: La naissance grecque à l'autonomie - La philosophie sous l'influence des empires - Au départ des rois francs et de la subjectivité de Boèce - La marginalisation des cultures ibériques - L'impuissance institutionnelle italienne - Entre l'empire et la royauté - Au départ du nominalisme - Le refus continental de la convention - Au départ de la philosophie autrichienne - Conclusion: Le sens planétaire de l'artificialisme européen.