Show Less
Restricted access

L’Afrique, entre passé et futur

L’urgence d’un choix public de l’intelligence

Series:

Kasereka Kavwahirehi

Livre à la croisée de divers champs du savoir (littératures francophones, sciences sociales, études africaines et théorie postcoloniale, philosophie africaine), ce volume prend le Congo-Kinshasa comme point de départ mais explore les dimensions de la crise africaine et propose des axes de réflexion et d’action pour la juguler. Il refuse d’aborder la crise africaine comme un objet extérieur. L’auteur la saisit d’emblée comme étant la sienne propre, non seulement en tant qu’Africain, mais aussi en tant qu’elle est le point de départ de son regard sur le monde actuel.
À partir de cette exigence de sincérité, il procède au décodage de textes et de représentations postcoloniales de la modernité – prises comme des signes de la crise et des tentatives d’invention d’une nouvelle manière d’être-au-monde – pour en déceler la faille chez des auteurs tels que Eboussi Boulaga, Hountondji, Kä Mana, Ki-Zerbo, Mudimbe, Ngandu Nkashama, Ngoma-Binda.
L’Afrique, entre passé et futur est aussi une étape essentielle dans le débat sur les formes possibles de l’engagement de l’intellectuel africain comme sur les lieux d’ancrage d’une nouvelle figure de rationalité postcoloniale dans une Afrique lucidement ouverte à d’autres parties du monde comme l’Amérique latine ou l’Asie.
Ce livre aux analyses exigeantes et précises constitue un appel fervent à l’honneur et à l’urgence de penser pour sortir l’Afrique de sa situation actuelle.
Contenu : L’urgence d’un choix public de l’intelligence contre l’opacité sociale et politique – Ahmadou Kourouma et la mise en scène de la paupérisation anthropologique – La fiction littéraire et la représentation de la crise des sciences humaines en Afrique – La crise africaine comme crise du langage, du sentir et du pouvoir de novation – Vers une théorie générale de l’événement postcolonial. Pius Ngandu et les lieux d’intelligibilité du chaos postcolonial – L’authenticité : matrice d’un nouveau discours africain sur le monde ? – La révélation biblique et le christianisme, une force novatrice de l’imaginaire africain ? Kä Mana et l’urgence des Nouvelles Rationalités Africaines – D’autres formes de savoir sont possibles. De la géopolitique de la connaissance et autres stratégies de décolonisation du savoir – Éduquer ou périr. Joseph Ki-Zerbo et le combat pour « une autre Afrique » – Philosophie et pouvoir politique en Afrique ou comment l’intellectuel peut influer sur l’ordre social – L’honneur de penser ou l’art de l’inservitude – Ré-instituer l’humain et promouvoir l’intelligence.