Show Less
Restricted access

Sensibilités pragmatiques

Enquêter sur l’action publique

Series:

Fabrizio Cantelli, Marta Roca i Escoda and Joan Stavo Debauge

Au cœur des transformations contemporaines qui affectent le devenir des pays européens se trouve la question de l’évolution de l’État et de ses formes d’intervention. Pour se tenir à la hauteur de cette évolution et en rendre compte dans le détail, les sciences sociales et politiques sont amenées à revisiter en profondeur leurs outils d’analyse. Dans cette perspective, cet ouvrage propose un ensemble d’enquêtes minutieuses qui portent un regard renouvelé sur l’action publique s’inspirant d’un « tournant pragmatique » des sciences sociales.
Plus qu’une école de pensée bien délimitée, aux méthodes éprouvées, l’ouvrage présente des travaux qui partagent une certaine sensibilité théorique et méthodologique. Cette « sensibilité pragmatique » se caractérise par une envie commune de décrire finement les transformations que subit l’action publique, en adoptant les outils et les concepts susceptibles de prendre au sérieux ce qui change et ce qui fait changer. En s’appuyant sur des terrains très divers, les articles rassemblés donnent ainsi à voir l’action publique dans toute son épaisseur et sa dynamique : des gestes les plus quotidiens des opérateurs locaux aux arènes législatives européennes. L’analyse de l’action publique devient celle du politique en action dans ses efforts matériels, discursifs et conventionnels, pour composer un monde commun.
Contenu : Fabrizio Cantelli/Marta Roca i Escoda/Luca Pattaroni/Joan Stavo-Debauge : Introduction – Daniel Cefaï/Édouard Gardella/Erwan Le Méner : Enquêter sur un dispositif d’urgence sociale. Les maraudes auprès des sans-abri à Paris – Naziah Aboubeker : « Savoir et ne pas (plus) se faire avoir ». Une approche dynamique du travail administratif des fonctionnaires au guichet dans une préfecture française – Tommaso Vitale : Politique des évictions. Une approche pragmatique – Anne Tricot : Vers une écologie urbaine du risque ? Entre logiques sécuritaires et logiques de l’habiter – Anthony Pecqueux : Politiques du patrimoine « proche ». Comment reconstruire le Château de Lunéville ? – Éric Pautard : La structuration politique d’une éthique environnementale du quotidien – Patrick Trabal : Agir contre le dopage. Critiques et ajustements de la lutte antidopage – Jeanne Chabbal : L’action publique à l’épreuve des indignations morales – Léa Lima : La reconnaissance des compétences morales dans les magistratures sociales – Thibauld Moulaert : L’outplacement après 45 ans. Une invitation au projet, un adieu à l’âge en politique ? – Bruno Frère : Tous entrepreneurs ? Essai de sociologie pragmatique des topiques alternatives – Ludivine Damay : Devenir un acteur politique dans un dispositif participatif – Mathieu Berger : « Quand pourrons-nous parler des choses ? ». Quelques contraintes à la référentialité des voix profanes dans un dispositif d’urbanisme participatif – Geneviève Teil/Sandrine Barrey/Sandrine Blanchemanche/Pierre Floux/Antoine Hennion : Faire valoir : le marché comme instrument de l’action collective. Le cas des vins à qualité environnementale – Benoît Bernard : Élaborer un indicateur forestier ou régler les conflits en amont – Michel Catlla : Confection de projets d’entreprises et allocation de subventions publiques. Approche pragmatique d’une trajectoire labile – Benoît Demongeot : Le tramway : production, vertus et attributs d’un objet de la ville durable – Emmanuel Kessous : Les figures politiques de la Privacy : Quels droits à la vie privée dans l’économie numérique ? – Yann Bérard : Rendre visible l’existence d’un pouvoir à distance. Esquisse d’une sociologie pragmatique du CV d’expert appliquée à l’UE – Arnaud Mias : Les dispositifs rédactionnels dans la négociation collective. La démarche génétique, premier jalon pour une approche pragmatique de l’action publique européenne – Jean-Louis Derouet/Romuald Normand : La mesure experte dans le gouvernement européen de la Formation Tout au Long de la Vie.