Show Less
Restricted access

Éthique écologique et Principe de la responsabilité

La théorie éthique de Hans Jonas face au progrès technoscientifique et à la crise écologique

Series:

Joseph Mbungu Mutu

L’éthique de la responsabilité de Hans Jonas conçue à la fin des années 70 se donnait la tâche de faire face aux défis et dangers du progrès technoscientifique et de la crise écologique. Trois décennies après, il sied de se demander si elle est toujours à la hauteur de cette ambition. En effet, les thèmes majeurs de cette théorie éthique – la métaphysique comme fondement de l’éthique, l’heuristique de la peur comme voie d’approche et la téléologie comme manière de reconnaître et de fonder la valeur au sein de la nature – peuvent-ils encore parler au monde d’aujourd’hui tant les défis sont omniprésents et imposants ? Comment peut-on s’opposer à l’utopie de Karl Marx relayée par Ernst Bloch quand la crise financière semble prouver qu’il faut probablement attendre et espérer des lendemains meilleurs pour enfin bien vivre ? Penser aux générations futures garde-t-il encore son sens quand l’aujourd’hui devient de plus en plus précaire et incertain ? Comment vouloir dépasser l’impératif catégorique kantien quand on se rend compte que pouvoir, obligation et devoir deviennent plus que jamais des acquis d’une liberté humaine qui veut fondamentalement se développer de manière réflexive et intersubjective dans un environnement social libre et démocratique ? En des termes plus simples : Hans Jonas et son impératif de la responsabilité sont-ils encore actuels ? C’est à ces inquiétudes que cette recherche tente de donner une réponse.
Contenu : L’éthique de la responsabilité dans le contexte actuelle de la civilisation technoscientifique et de la crise écologique – Justification du rapport entre Métaphysique et éthique – Impérativité de la responsabilité – Actualité de Hans Jonas et de sa théorie éthique.