Show Less
Restricted access

La France et la puissance

Perspectives et stratégies de politique étrangère (1945-1995)

Series:

Franck Orban

Quelle relation la France entretient-elle avec sa puissance depuis 1945 ? Le sujet est ici abordé dans une double approche épistémologique. La première, théorique, souligne l’antagonisme entre les deux courants majeurs de la pensée politique, à savoir le réalisme et le libéralisme, et rappelle la nécessité de voir la notion de puissance en relation avec d’autres notions telles que le déclin et la décadence. La seconde, plus historique, analyse les stratégies mises en place par les chefs d’Etat et de gouvernement français pour préserver la puissance, en prévenir la perte ou bien en accroître l’étendue entre la fin de la Seconde Guerre mondiale et l’aboutissement du deuxième septennat de François Mitterrand en 1995. Au delà de l’évaluation relative de telles stratégies, c’est avant tout la question de l’adéquation entre volonté affichée et moyens affectés dans un contexte donné qui reste au cœur du débat sur la puissance française.
Franck Orban est docteur en histoire contemporaine, chercheur à l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire de Norvège et maître de conférences à l’Université d’Oslo. Il a collaboré à diverses publications sur la défense européenne et scandinave et a dirigé pendant dix ans le projet « France » au sein du think-tank norvégien Europa-programmet.