Show Less
Restricted access

Le cinéma, témoin de l'imaginaire dans le roman français contemporain

Ecriture du visuel et transformation d'une culture

Series:

Jeanne-Marie Clerc

Comment le roman moderne parle-t-il des images industrielles: cinéma, mais aussi photographies et télévision? Cette thématique a-t-elle des répercussions sur le processus d'écriture? Comment les mots, habitués à rendre compte d'un certain type de perception visuelle, peuvent-ils traduire cette visualité neuve qui découpe le réel de façon inhabituelle? Les images entretiennent avec le monde d'autres relations référentielles que le langage articulé, imposant d'autres rapports entre signifiants et signifiés. Rapports essentiellement ambigus où réalité et illusion s'échangent constamment et qui neutralisent les significations symboliques du langage. Il s'agit là d'un véritable retournement de la façon dont l'homme contemporain se situe par rapport au réel et à l'imaginaire. Retournement lourd de virtualités subversives à l'égard d'une culture dont on tente de retracer l'évolution progressive, au contact des progrès techniques, vers la perte du rationnel et l'incertitude face à la réalité.
Contenu: Une première partie envisage la place et le rôle des technologies iconiques (photographies, Cinéma, TV) dans le romanesque contemporain, et analyse leurs répercussions sur l'écriture et les problèmes narratifs. Une 2e partie tente de situer cette étude dans le contexte plus large d'une culture où le visuel moderne retentit profondément sur la transformation des structures imaginaires: le roman serait le témoin privilégié de cette métamorphose.