Show Less
Restricted access

Le mythe de Bacchus dans la poésie lyrique de 1549 à 1600

Series:

Nathalie Mahé

Le dieu du vin, de la joie et de la poésie a été quelque peu négligé dans les recherches sur la mythologie du XVIe siècle. Si les poètes de cette époque se sont emparés avec ardeur des sources antiques et médiévales, ils ont marqué d'une empreinte très originale ce thème mythologique. Ils nous révèlent un mythe du dieu convivial, dépouillé de sa sauvagerie antique, capable de réunir ceux qui se consacrent à lui dans des havres de paix et de joie et surtout dans le culte de la poésie. Cette figure de Bacchus pour laquelle on renouvelle parfois l'instrument poétique lui-même, entraîne ses adeptes vers une vision de l'univers où les contradictions se trouvent réconciliées, en marge des tensions du siècle, dans une harmonie supérieure. Pourtant ce Bacchus-Dionysos de la seconde moitié du XVIe siècle sera bientôt condamné à cause d'un paganisme difficile à christianiser.
Contenu: Le mythe de Bacchus dans la seconde moitié du XVIe siècle: une somme de connaissances antiques et médiévales en grande partie réinterprétée à la lumière des préoccupations humanistes et poétiques de l'époque. Le dieu domestique, assagi mais totalement sublimé, réconcilie les hommes et les poétes à qui il insuffle la plus créatrice des inspirations, dans une harmonie supérieure et bienfaisante.