Show Less
Restricted access

La dialectique de l'ordre et de l'anarchie dans les oeuvres de Shakespeare et de Calderón

Series:

Didier Souiller

Shakespeare et Calderón: Rapprocher deux dramaturges, traditionnellement isolés au sein de leur littérature nationale et étudiés séparément, au mépris d'une similitude fondamentale que l'on a tenté de mettre à jour, à la fois du point de vue de l'histoire des idées, de la dramaturgie et de l'évolution personnelle vers une résolution originale des problèmes contemporains.
La génération de Shakespeare, Donne, Cervantès, Calderón, Gracián, Montaigne et d'Aubigné a échoué: elle nous a laissé le témoignage d'un gigantesque chaos historique et intellectuel, mais cet échec est paradoxalement précieux puisqu'il a permis, grâce au désarroi des esprits, les expérimentations les plus libres et les plus audacieuses, en marge d'une idéologie qui s'effondre et grâce au vide qui précède une nouvelle reconstruction.
Contenu: A la fin du XVIème siècle et jusque vers 1640 environ, le monde est décrit selon des schémas traditionnels qui ne résistent pas au choc de la réalité historique contemporaine et à la triple critique de Machiavel, Montaigne et Galilée. Le centre de l'oeuvre dramatique de Shakespeare et de Calderón est consacré à la représentation du désordre et de l'écroulement universels. Position intenable, ce qui amène ces deux auteurs à tenter une ultime construction, sans illusion.