Show Less
Restricted access

L'Allemagne de 1830 à nos jours

Une problématique de l'unité allemande

Series:

Fernand 'Huillier

Conservant avec soin la spécificité de leurs races constitutives (Stämme), les Allemands sont restés longtemps fidèles à des «libertés» qui se traduisaient (même sans le mot) par un réel fédéralisme. Cet équilibre a été mis en cause, puis détruit. Ainsi est apparue la «question allemande» (deutsche Frage), celle de l'unité allemande, liée à celle de la puissance allemande. L'unité a semblé triompher en 1871. Mais le cyclone de 1945 a tout bouleversé. D'abord, il a atténué différences et contrastes entre les «pays» historiques, ensuite il a provoqué dans chacune des deux «unités étatiques» apparues un processus d'uniformité, enfin il a alourdi le poids des facteurs extérieurs. Ceux-ci ont envahi le champ du destin national et la question allemande reste désormais la principale question européenne.
Le présent ouvrage n'est pas une histoire événementielle, mais la présentation d'un choix réfléchi des vues et des concepts ayant dominé les esprits - principalement en Allemagne, mais aussi ailleurs - devant ce «débat germanique» qui dure depuis cent cinquante ans.
Contenu: Comment a été envisagée la «question allemande», c'est à dire la perspective d'une certaine unification, après 1830. Comment s'est imposée, non sans mal, une orientation unitaire, triomphante en 1871. Et comment, en sens inverse, la division de l'Allemagne - une division d'un type nouveau - est survenue depuis 1945.