Show Less
Restricted access

Les fondements philosophiques de la rhétorique chez les sophistes grecs et chez les sophistes chinois

Series:

Jean-Paul Reding

Y a-t-il eu des sophistes chinois? C'est en rassemblant et en examinant les textes et les témoignages qui nous sont parvenus au sujet de Hui Shi et de Gongsun Long, deux penseurs chinois des IVe et IIIe siècles avant notre ère, et en mettant en relief les contrastes entre ces derniers et ce qui nous reste des Protagoras, Gorgias, Hippias, Prodicos et Antiphon que l'auteur cherche à répondre à cette question. Le travail se divise ainsi en cinq parties essentielles. La première offre une discussion approfondie de la méthode comparée en philosophie en vue de jeter les bases méthodologiques de l'enquête. La deuxième détaille l'enjeu philosophique de la comparaison: la sophistique correspond-elle à un stade d'évolution de la pensée ou cherche-t-elle à résoudre des problèmes philosophiques précis? Viennent ensuite deux monographies à caractère doxographique, la première consacrée à une analyse du problème des noms et de la philosophie de la rhétorique chez les sophistes grecs, l'autre à la collection, la traduction et l'interprétation des fragments de Hui Shi et de Gongsun Long. La partie finale reprend la question de départ à la lumière des résultats obtenus à travers l'examen des textes.