Show Less
Restricted access

Proust avant la «Recherche»

Jeunesse et genèse d’une écriture au tournant du siècle

Series:

Than-Vân Ton-That

A la recherche du temps perdu s’enracine dans le XIX e siècle et son ombre touffue tend à éclipser les premiers textes plus ou moins achevés qui ont nourri le roman de la maturité. Quel est le statut de ces œuvres de jeunesse, Les Plaisirs et les jours et Jean Santeuil ? Le choix d’un genre littéraire est crucial ainsi que l’hésitation entre prose et poésie. Proust explore déjà les ressorts de la comédie mondaine, l’oscillation entre enfer et paradis dans une perspective initialement réaliste. Le poids de l’intertextualité est indéniable mais l’héritage du XIX e siècle n’entrave pas l’amorce de renouvellement et d’innovation. Un premier recueil composite ( Les Plaisirs et les jours) et un roman inachevé ( Jean Santeuil) nous permettront d’entrevoir les promesses et les prémices de l’œuvre à venir, dans ce premier mouvement inspiré reposant sur l’imitation avec ses maladresses, mais aussi ses intuitions et son originalité.