Show Less
Restricted access

Crime et détection

Essai sur les structures du roman policier de langue anglaise

Series:

Ernest Giddey

Le roman policier de langue anglaise connaît depuis des dizaines d'années un succès qui va s'amplifiant. Chaque mois, de nombreux titres nouveaux apparaissent à l'étalage des libraires donnant lieu à des tirages impensables dans d'autres genres littéraires. Pourquoi ce succès, qui ne se dément pas?
L'auteur de la présente étude, après avoir posé quelques repères chronologiques, s'efforce d'expliquer ce phénomène. En une analyse qui se veut brève et de lecture aisée, il examine les éléments qui forment la structure d'un roman policier: l'utilisation de l'espace et du temps, le rôle et les attributs du détective, la typologie du criminel, l'enchaînement de l'action, les valeurs morales ou sociales qui parfois se font jour, le ton que les auteurs adoptent le plus volontiers. Rangé souvent dans les bas étages de l'écriture littéraire, le roman policier présente une extrême variété, mêlant l'élégance et la brutalité. Il exprime certes des appétits financiers (qui ne rêve des droits d'auteurs touchés par Agatha Christie ou par Erle Stanley Gardner?), mais aussi un besoin de décrire une réalité inhabituelle ou le désir d'offrir un divertissement qui réponde à la soif d'évasion du lecteur.