Show Less
Restricted access

La misogynie

Des vestiges du passé aux combats d’aujourd'hui

Series:

Edited By Maurice Daumas and Nadia Mékouar-Hertzberg

La discrimination des femmes constitue un phénomène universel, nécessitant une approche globale. La misogynie, qui en est le moteur, peut être traitée comme une pathologie, un mal exceptionnel affectant des singularités de façon plus ou moins étendue. Mais par-delà ses manifestations exacerbées et spectaculaires, elle est également une donnée structurelle, totalement incorporée par les institutions et les individus. Dans la première partie de l’ouvrage, « L’héritage », la misogynie est rapportée aux rôles, aux statuts et aux valeurs qui définissent une société et une époque : sa fonction structurante pour les sociétés et leurs institutions apparait clairement. La deuxième partie, « La misogynie dans son environnement », traite des mécanismes, des manifestations et des effets de la misogynie dans des environnements spécifiques. La troisième partie « Enjeux actuels », permet d’observer comment s’opèrent les négociations entre des fonctionnements misogyniques souterrains et les exigences actuelles, faisant valoir une égalité femmes/hommes. Résolument transdisciplinaire, cette étude aborde les problématiques afférentes à la misogynie dans divers territoires, tout particulièrement en Espagne et en France.

Maurice Daumas est professeur émérite d’histoire moderne à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. Ses champs de recherche sont l’amour, la conjugalité et l’histoire de la misogynie avec, parmi d’autres, les publications suivantes : Le mariage amoureux. Histoire du lien conjugal. XVe – XVIIIe s., 2004 ; Au bonheur des mâles. Adultère et cocuage à la Renaissance, 2007.

Nadia Mékouar-Hertzberg est professeure à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. Elle est spécialiste de littérature espagnole. Ses travaux se centrent sur la littérature produite par les femmes et sur les questions de genre dans la culture hispanique. Ses récentes publications portent sur le concept de genre (Le genre, effet de mode ou concept pertinent ?, Peter Lang, 2016).