Show Less
Restricted access

La représentation de l'histoire chez Michel del Castillo

La Nuit du Décret, La Gloire de Dina, Le Démon de l'Oubli

Series:

Willy Dinkelmann

La représentation de l'histoire constitue l'un des aspects majeurs de l'oeuvre de l'écrivain français d'origine espagnole, Michel del Castillo. La Nuit du Décret (1981), La Gloire de Dina (1984) ou Le Démon de l'Oubli 1987), sont des romans essentiellement conçus autour et à partir des bouleversements qui ont marqué le XXe siècle européen et des séquelles qu'ils ont laissées. C'est ainsi que l'on a tenté de cerner les manières de mettre en oeuvre des événements survenus au cours d'une période qui s'étend des années vingt aux années soixante-dix, soit de la montée des fascismes à la mort du dernier dictateur européen, le général Franco. Lorsqu'il dépeint l'Occupation et la collaboration, le fascisme italien et la croisade franquiste, Michel del Castillo distingue les thèmes permanents de réflexion d'un héritage particulièrement lourd qui constitue la spécificité de l'homme contemporain. Le déchirement du tissu social, le dénuement de l'enfance livrée aux malheurs des temps, les relations problématiques entre l'individu et l'Etat, toutes ces questions sont indissociables de l'horreur des camps, «cette invention du XXe siècle», ou des tensions entre le libéralisme et les extrémismes.
Contenu: L'Espagne et La Nuit du Décret, environnement historique des personnages - Les personnages de La Nuit du Décret - Aspects de la Sicile dans La Gloire de Dina - Aspects de la France.