Show Less
Restricted access

Identité et appartenance dans l'oeuvre narrative de Peter Handke

Series:

Brigitte Desbrière-Nicolas

Mettant à contribution les perspectives ouvertes par les psychosociologues, cette étude sur la quête de l'identité dans l'oeuvre narrative de Peter Handke propose d'abord une recherche archéologique des facteurs sociaux et humains qui ont déterminé la situation des protagonistes des premiers romans et récits, caractérisée par l'étrangeté, l'errance, la fragmentation du regard et la perte de la parole. Elle s'applique ensuite à montrer que la stratégie adoptée par l'homme solitaire pour surmonter l'incommunicabilité radicale entre les individus, pour trouver le miroir qui renverra une image vraie et vivante de lui-même, s'apparente au comportement du joueur et à sa position ambiguë d'appartenance et de prise d'intervalle vis-à-vis du groupe. Il ressort de l'analyse que l'identité, dans les textes de Peter Handke compris entre Les frelons et Le recommencement (à l'exclusion de la tétralogie du Lent retour), est un combat délibéré et permanent. Elle ne peut exister que dans le cadre d'une appartenance choisie librement et élargie aux dimensions de la conquête poétique des formes du monde et de la communication idéale avec les hommes.
Contenu: Peter Handke - Identité - Narration autrichienne - Communication - Slovénie - Psychosociologie - Miroir - Regard.