Show Less
Restricted access

L'oeuvre de Johann Anton Leisewitz jusqu'en 1782

Series:

Gérard Laudin

Une analyse conjointe des oeuvres dramatiques et théoriques de Johann Anton Leisewitz (1752-1806) révèle une pensée sans cesse portée à dévoiler la complexité de ce qui semblait simple et les discontinuités de ce qui paraissait unitaire. Volontiers démystificateur et enclin à montrer l'erreur ou les risques qu'impliquent les actions en apparence sublimes des «génies», ce scepticisme d'une extrême méfiance à l'égard de l'interprétation des faits est formalisé dans une structure d'interlocution qui est le principe fédérateur régissant le choix de la forme dramatique et celui du motif des frères ennemis de son oeuvre principale, Julius von Tarent (1776). Organisant en systde son oeuvre principale, Julius von Tarent (1776). Organisant en système une série d'oppositions manichéennes pour mieux les invalider, Leisewitz y multiplie les situations et les interprétations complémentaires en vue de thématiser les antinomies du despotisme éclairé, de l'homme d'exception, des passions et des institutions, les conflits insolubles qui en résultent, ainsi que les absolues légitimités inconciliables des droits et des devoirs sociaux de l'individu.
Contenu: La vie et les opinions de Johann Anton Leisewitz - Etude thématique des oeuvres - Julius von Tarent, Tragique et dialogues.