Show Less
Restricted access

Jochen Klepper

Contribution à l'étude de l'émigration intérieure

Series:

Gérard Imhoff

Cet ouvrage propose une approche de l'opposition passive qu'ont menée contre le régime hitlérien certains écrivains, appelés communément «émigrants intérieurs». L'étude est essentiellement articulée autour de la figure très controversée de Jochen Klepper (1903-1942), dont le Journal intime des années 1932-1942 permet au lecteur non seulement de suivre le destin tragique d'un «piétiste» égaré dans un régime totalitaire, mais aussi de revivre la réalité du IIIe Reich. Comparé à des «dissidents» tels que R. Schneider, W. Bergengruen, Th. Haecker, R. Pechel, F.P. Reck-Malleczewen ou encore E. Jünger et E. Wiechert, Klepper, en- fermé dans «Romains 13», offre l'image d'un «opposant parce que luthérien, mais à peine résistant justement parce que luthérien». Dans cet essai, l'auteur s'est surtout attaché à montrer toute l'ambivalence de cette «Innere Emigration» qui, d'après lui, corres- pondrait, en fait, à une tendance archétypique de l'âme allemande.
Contenu: I. L'homme et son destin - II. Introversion et refus de la réalité dans l'oeuvre littéraire de Jochen Klepper - III. J. Klepper et l'Emigration intérieure.