Show Less
Restricted access

Georg Philipp Harsdörffer (1607-1658)

Poétique et poésie

Series:

Jean-Daniel Krebs

La conception du langage de Harsdörffer a été l'occasion d'une controverse ancienne qui a opposé W. Kayser à P. Hankamer. C'est encore la question du langage qui se trouve au centre de cette étude, mais abordée dans le contexte de la théorie et de l'oeuvre poétiques de l'auteur, elle s'éclaire d'un jour nouveau. La théorie du Nurembergeois (le Trichter) apparaît comme une trans- gression de la tradition; l'«ère de l'analogie» dans laquelle s'inscrit l'oeuvre (scientifique aussi) substitue insidieusement une poésie d'interprétation à l'ancienne poésie d'imitation: l'emblème devient le modèle du déchiffrement de la nature, et l'idée d'un «langage analogique», signe fidèle - onomatopéiquement - des choses, devient le modèle du discours du poète. Pourtant le déclin du principe d'analogie ne produit plus que d'ingénieuses combinaisons de sens et de sonorités. L'analyse de l'oeuvre poétique dans ses divers thèmes et styles montre une dérive continue vers des formes ludiques qui définissent un type de maniérisme nurembergeois.
Contenu: I. L'art poétique - Contexte historique et mutation - Le principe d'analogie - La corruption des choses et des mots - L'emblème. II. L'oeuvre poétique: poésie religieuse, pastorale, épigrammatique et styles correspondants - Les jeux poétiques - Discussion du maniérisme.