Show Less
Restricted access

Mélanges offerts à Claude David pour son 70è anniversaire

Jean-Louis Bandet

C'est à Reims, où il est né en 1913, que Claude David a commencé sa carrière. Passé par le lycée Henri IV et l'Ecole Normale Supérieure, il se décide pour les études d'allemand, et découvre, en 1934 à Berlin, en 1935 à Vienne, les pays germaniques des années de violence. Agrégé d'allemand en 1937, il est, dès 1940, victime des poursuites du gouvernement de Vichy, puis de la police allemande. Réintégré dans l'enseignement secondaire en 1944, il exerce dans différents lycées, avant d'être appelé à l'Université de Lille, puis en 1957, à la Sorbonne. Membre de l'Académie de Darmstadt, de l'Académie de Vienne, lauréat du prix Gundolf, titulaire de la médaille Goethe, Claude David a, à l'occasion de nombreux séjours dans les Universités étrangères, porté au loin le renom et le rayonnement de la germanistique française. A sa thèse sur Stefan George (1952) ont succédé d'innombrables études sur la littérature allemande des XIXe et XXe siècles, qui ont trouvé leur couronnement dans l'édition des oeuvres complètes de Kafka dans la bibliothèque de la Pléiade. Au Comité Consultatif Claude David a longtemps occupé, là aussi, la place qui lui revenait, la première.
Contributions de: Beda Allemann - Jean-Louis Bandet - Pierre Bange - André Banuls - Roger Bauer - Gerhart Baumann - Peter André Bloch - Bernhild Boie - Bernard Böschenstein - Theo Buck - Alfred Guth - Dominique Iehl - Claudio Magris - Etienne Mazingue - Sté phane Moses - Jean Murat - Armand Nivelle - Jacques Ride - Léa Ritter-Santini - Horst Rudiger - Walter H. Sokel - Hans Steffen - Paul Valentin.