Show Less
Restricted access

État et société civile au Sénégal

Series:

Habibatou Sow Dia

A l’heure où, partout à travers le monde, le concept de société civile connaît un regain d’intérêt, cet ouvrage tente d’apporter un éclairage dans le « flou sémantique » qui caractérise ce concept. Peu d’ouvrages sont consacrés à cette notion contrairement à l’État qui jouit d’une plus grande facilité d’appréhension. A travers une analyse théorique et un effort d’explication des particularités de la société civile dans le contexte sénégalais, l’auteur met en perspective la question démocratique et fait le point sur des concepts importés et dont l’applicabilité n’est pas toujours vérifiée compte tenu des substrats culturels. Les enquêtes en vue de déterminer l’identité des acteurs de la société civile au Sénégal constituent la partie innovatrice de ce travail. Malgré la volonté manifeste de larges segments de la société de s’identifier à la société civile (partis politiques, syndicats, organisations religieuses, sociales, économie informelle), il y a néanmoins des limites à cet effort d’identification : pour jouer son rôle de relance effective et de consolidation de la démocratie, la société civile revendique en effet une identité nouvelle et doit obéir à certains critères, incompatibles avec le mode de fonctionnement d’autres entités de la société. L’ouvrage vient donc à point nommé afin de comprendre, relativiser et vérifier la pertinence de l’utilisation du concept dans le contexte sénégalais, voire africain, et offre également de nouveaux instruments d’analyses des rapports entre l’État et la société civile dans une perspective démocratique.
Contenu : Facilité d’appréhension de l’État par rapport à la société civile – Flou sémantique autour de la société civile – Analyse théorique de rôle et de la place de la société civile – Identité de la société civile au Sénégal – Contexte d’émergence de la société civile – Autonomie de la société civile.