Show Less
Restricted access

La mère dans la littérature française 1678-1831

Series:

Maria A. Mann

Des lectures détaillées, présentées sous un jour à la fois historique, sociologique et féministe, sont à la base de cette étude qui examine la place accordée à la mère dans un vaste choix de romans et de pièces. Après les personnages stéréotypés du début du XVIIIe siècle, ces mères absentes ou effacées qui ne représentent que des modèles de vertu, la Julie de Rousseau semble offrir aux femmes une nouvelle perspective: la procréation, les soins des enfants et le dévouement maternel deviennent les seules expériences qui sauraient donner un sens à l'existence féminine. Pourtant ce rôle gratifiant et sacré que Rousseau confère à la femme n'est que le reflet de la considération grandissante qu'on accorde aux enfants. De même, la quête d'une amante maternelle chez le héros romantique n'est qu'une autre expression de l'éternel rêve masculin d'une femme qui ne serait qu'épouse et mère.
Contenu: Représentation de la mère avant 1678. La mère exceptionnelle. La mère absente ou effacée. La mère conseillère ou entremetteuse. La mêre nouvelle époque. La mère aristocratique et la mère bourgeoise. La quête de la mère dans la littérature à données autobiographiques.