Show Less
Restricted access

Journalisme et religion (1685-1785)

Series:

Jacques Wagner

L’Ancien Régime (1685-1785) politique et social perdurait et se rénovait difficilement alors que le monde culturel évoluait rapidement, parfois orageusement (censures, condamnations, emprisonnements, exils des hommes de lettres et des écrivains se multiplient) et que se constituait, sous les espèces du journalisme, un fragile espace public, qui provoquait le malaise d’une monarchie jalouse de préserver l’hégémonie de son discours propre.
En était-il de même dans le domaine religieux? Comment le monde ecclésiastique concevait-il la presse? Comment allait-il l’utiliser? Comment la religion en tant que doctrine, culture ou sensibilité, parviendrait-elle à se dire, comment allait-elle être dite dans cette technique récente d’expression publique? La pratique du journalisme laisserait-elle indemnes les deux pôles culturels de l’époque: la Religion et les Lumières?
Examinant les plus grandes revues littéraires autant que les gazettes européennes ou locales de l’époque, évoquant les plus grands noms comme les plus obscurs, une trentaine de chercheurs, spécialistes de la culture d’Ancien Régime en France et en Europe, tentent d’analyser et de comprendre cette confrontation pleine de tensions et de paradoxes, de violences et de compassions, de colères et d’humour... d’espoir aussi car, sous leurs regards précis, reculent plusieurs préjugés... voltairiens et quelques idées préconçues.