Show Less
Restricted access

Michel Tournier

La conquête de la Grande Santé

Series:

Zhaoding Yang

Cette étude sur Michel Tournier, un des écrivains français les plus importants de nos jours, se concentre sur les problèmes philosophiques qu’il pose dans son écriture, tout particulièrement sur la question du soi par rapport à autrui et son implication littéraire. Fasciné par la réécriture du mythe chez Tournier, ce travail étudie les textes littéraires de ce dernier d’une perspective nietschéenne. Le livre examine également de près comment la narration chez Tournier est informée par une remise en question du rationalisme, du colonialisme et des systèmes de valeur conventionnels, et comment sa notion d’une co-création de l’auteur/lecteur nous invite à dépasser l’antagonisme humain. Ayant montré que la conception de l’écriture et de la lecture chez Tournier s’intéresse à une création joyeuse au lieu d’une recherché obsessive du sens, il conclut par nous suggérer une correlation entre l’idéal de la «Grande Santé» chez Nietzsche et les motifs transcendants dans les récits de Tournier.