Show Less
Restricted access

Télescopie

La science du genre d'"A la recherche du temps perdu</I>

Series:

Frédéric Fladenmuller

Chez Proust la science explique sans pour autant réduire le roman à une fonction purement analytique. Elle sert avant tout d’instrument d’investigation de l’inconscient, au service d’un poétique. La présente étude envisage d’autres aspects significatifs, d’une problématique générale de l’inversion posée en termes philosophiques, au vocabulaire scientifique et à son interprétation jusqu’à l’enracinement biologique de l’œuvre. Chacun des aspects scientifiques contribue à donner à l’œuvre entière, à travers les différences irréductibles de la nature, sa grande homogénéité. L’œuvre est la grande quête de l’unité perdue en partie recouvrée par le biais de la science. Elle fonctionne comme agent syncrétique du corpus proustien.