Show Less
Restricted access

Roland Barthes et l'éthique de la fiction

Series:

Christian Martin

Sémiologue, critique, essayiste, théoricien, écrivain, intellectuel, romancier? En installant d’emblée sa parole au cœur vertigineux de l’écriture, Roland Barthes est peut-être l’un de ceux qui auront le plus contribué à périmer ces distinctions. S’il convient pourtant d’envisager ses écrits comme un dispostif fictionnel, et si l’on peut légitimement reconnaître en Barthes avant tout la figure d’un écrivain, c’est à la condition de restituer sa pratique littéraire dans le cadre éthique qui la porte. Que ses propres écrits nous obligent à formuler une nouvelle entente de la responsabilité du texte, telle est l’intuition de départ qui a pu motiver cette étude.